• Le mystère de l'étang-aux-ormes. Page -15-

    Le mystère de l'étang-aux-ormes. Page -20- 

    En dix ans, j’ai eu le temps d’en apprendre sur elle. Quant à mon père, il ne se méfie pas d’elle et il a tort...

    Adélaïde essaya de lui faire comprendre ce que, peut-être, elle n’avait pas encore analysé :

    Je comprends que vous veuillez conserver le titre de comtesse malgré que vous soyez une fille. Le patronyme de votre père n'est transmissible que par mariage ou directement par filiation si un petit garçon était né. Malheureusement, la première Mme de Rubens, ma Daphné, ne mis au monde qu’une adorable petite fille, Vous. Si elle avait vécu plus longtemps, vous auriez eu peut-être, des petits frères et certainement des petites sœurs ? Mais voilà le sort en a décidé autrement… Je pense que les fiançailles de William et de Ludivine vous font peur à cause de ce que vous refusez d’admettre au sujet de votre cousin qui vous bat froid. Vous n’aimez pas l’idée de ces fiançailles, parce que s’il naissait un petit garçon de leur union, vous…

    Non Adélie ! Je ne craint pas la naissance d’un fils pour William. Les deux familles portent le même patronyme, mais cela ne me supprimerait pas le miens tant que je reste jeune fille et je me refuse un jour de devoir me marier ! A l’évocation de William, Isabelle eut un pincement au cœur mais se refusa d’en analyser la raison. Elle détourna la conversation sur un autre point tout aussi épineux que le premier.

    Vous m'avez dit, un jour, que maman n’aimait guère cette d'Argenson ! Pourquoi continuait-elle à la recevoir ?

    Mon enfant… pourquoi chercher à connaître tout sur ce passé douloureux ? Laissez dormir le passé et n’insistez pas, voulez-vous ? cela ne vous ferait que du mal.

    Je veux savoir Adélie ?! J’ai le droit de savoir ! Tant de choses me sont cachées ! Vous-même, vous me dissimulez ce que mon père vous interdit de me dire ! Je ne suis plus une petite fille qu’il faut épargner ! Ce que vous ne voulez pas me révéler, je le saurais tôt ou tard, et peut-être dans des conditions moins favorables que si vous me les aviez apprises avant que je ne devine les choses par intuition, ou par malveillance... qui peut savoir Adélie ?

    15

    sceau copyright

      

      

    « Le mystère de l'étang-aux-ormes.page -174-Le mystère de l'étang-aux-ormes. Page -16- »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :