• Le mystère de l'étang-aux-ormes. Page -87-

     Le mystère de l'étang-aux-ormes. Page -34-

    Elles se trouvaient toutes deux sous le porche de la petite église. Au dehors, attendait une voiture d’apparence très bien entretenue, mais usagée. A l’intérieur était assis André et près de la portière, se tenait William. Isabelle eut un imperceptible mouvement de recul, puis se ravisa, ne voulant pas donner matière à un jugement d’impolitesse prononcée envers lui. 

    Elle s’avança, tendit la main non blessée à son cousin qui lui dit froidement :

    — Ah ! Bonjour, Isabelle.

    Il ajouta, d’un ton qu’elle jugea ironique :

    — Et bien ! Il paraît que vous allez nous quitter et faire connaissance avec l’Angleterre ?

    Isabelle riposta :

     Vous me semblez bien informé à ce que je voie !

    — Ludivine me l’a appris hier soir. Ce sera une excellente chose pour vous.

    — C’est votre avis et non le mien.

     L’avis d’une jeune fille telle que vous ne compte guère. Répliqua le jeune comte.

    — Je sais très bien ce que l'on pense de moi, et je ne manquerai à personne ici, vu le peu d’intérêt que l’on me porte. Par ailleurs, personne ne me manquera non plus. Il fut un temps où vous me considériez comme votre égale… Ou est passé ce temps où nous étions amis ? Le temps s'est écoulé et votre façon de considérer votre cousine germaine à changé... Il y a des influences auxquelles vous n'avez pas su résister mon cher cousin...

    Une note d’amertume passa dans sa voix qui se fit brève, mais que perçut le jeune comte, car il regarda avec plus d’attention le jeune visage raidi, les yeux couleur d’automne assombris par une soudaine tristesse. Piqué au vif et ne voulant pas rester sur cette impression d'erreur de jugement envers elle, le jeune comte répliqua :

     Laissez-moi vous dire, Isabelle, que vous ne faisiez pas ce qu’il fallait pour cela. Ni ma mère, ni moi n’aurions demandé mieux que d’avoir avec vous des relations plus cordiales. Mme de Rubens et Ludivine auraient souhaité vous aimer.

    87

    sceau copyright

     

     

      

    « Le mystère de l'étang-aux-ormes. Page -86-Le mystère de l'étang-aux-ormes. Page -88- »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 20 Juin à 10:46

    Bonjour

    j'espere que cette aventure anglaise va transformer la jeune fille

    et peut etre de superbes decouvertes, et l’amour lui arriveront

     

    bon weekend

    le soleil est là, revenu pour notre joie la plus grande

    et un peu de loisirs, d'oubli de ces temps si durs d'avant,

    mais pas de relachement complet, on fait attention,

    prends soin de toi et de tes proches

    et profitez de nos beaux jours d'été

     

     

      • Dimanche 21 Juin à 11:46

        Merci pour ta visite hebdomadaire qui me fait très plaisir.

        Tu vas bientôt arriver à la seconde partie du roman.

        Je ne veux rien te dévoiler ce serait dommage pour le suspens !

         

        Tu sais Mon époux est bien malade et je m'occupe de lui,

        ce qui fait que pratiquement, je suis toujours en confinement

        afin de le protéger du covid 19.

        Il va subir une opération de la hanche droite le premier juillet

        et jusque cette datte, je suis responsable de sa santé.

        Nous sommes toujours en confinement et ce depuis la fin janvier.

        Je te souhaite une très bonne santé et surtout, fais attention à toi !

        Cette cochonnerie se promène toujours dans les rues...

        Amitié mon cher Philippe.

        Ghis.

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :