• Le mystère de l'étang-aux-ormes. Page -28-

     Le mystère de l'étang-aux-ormes. Page -27-

    Nous pourrions en vendre quelques-uns ? Juste quelques-uns ! Vous n’allez presque plus dans le monde, Marie-Marguerite. A quoi vous servent ces bijoux ? Me disait-il.

    Je ne pouvais supporter que l’on porte atteinte à l’intégrité de ce trésor qui m’appartient encore aujourd’hui de plein droit. A chaque demande de sa part, ne pouvant me maîtriser, je rentrais dans une colère sans nom :

    Jamais ! Vous entendez ! Moi vivante, pas un seul de ces joyaux ne sortira de la famille ! Entendez-vous ?! Cest là, tout ce qu’il nous reste de notre splendeur passée ! Il est inutile de revenir me supplier de me défaire d’une partie de ce trésor qui m’appartient pour couvrir vos dettes de jeux et l’entretient de vos maîtresses ! Ce sera toujours un refus catégorique ! Vous n’aviez qu’à mieux gérer votre propre fortune… et ma dot que vous avez dilapidé avec vos frasques, sans complexe ni remord !

    Avec encore assez de force et de mordant, Marie-Marguerite de Rubens dit à sa petite-fille :

    Cette intrigante... cette dArgenson sait, de par mon fils, que je détiens ce trésor. Elle n’attendra pas que mon corps soit froid pour s’en emparer si elle le trouve ? Mon fils, le beau premier, est un faible devant cette roturière ! Ton père, sous l’influence de cette femme cupide, a bien essayé, depuis toutes ses années, de savoir où je cachais les fameux bijoux ; mais il ne l’a jamais su.

    Tous deux l’ignorent et l’ignoreront toujours si tu ne me trahis pas ! Je veux que toi seule connaisse le secret de ce trésor et que toi seule hérites de ces bijoux, Isabelle… j’exige… de la droiture de ta part !

    La vieille comtesse s’était tout à coup transformée en une vraie furie. Son souffle était court à un point tel que la jeune fille eut peur qu’elle ne trépasse là, dans son fauteuil, devant elle. Se gardant bien de la toucher sachant que l’aïeule n’aimais pas qu’on la prenne en pitié, elle dû la calmer en lui jurant que personne ne saurait jamais rien de ce qu’elle venait de lui confier. Elle réussit à lui redonner une attitude presque normale dans la situation où elle se trouvait, et sa respiration avait repris le rythme d’une femme affaiblit par l’affection cardiaque dont elle savait qu’elle allait en mourir. La jeune fille arrêta sa pensée sur les derniers mots que son aïeule venait de prononcer. Et devant son ardente confession, elle la rassura vivement une fois de plus :

    Ne vous inquiétez pas, grand-mère. Avec moi, ils seront en sûreté s’il s’agit d’empêcher ma belle-mère de les trouver et de s’en emparer. Comptez sur moi ! Elle ne les aura jamais, pas plus que mon père qui se laisse manipuler par son jeu de séduction. Elle ne l’a pas épousé par amour, malgré ce qu’elle lui a fait croire. Je sais qu’elle l’a séduit pour se faire épouser par intérêt, et pour le patronyme dont elle allait hériter grâce à cette union avec lui. En dix ans, j’ai eu le temps de comprendre beaucoup de choses et comment cette femme agissait pour obtenir ce qu’elle voulait.

    28 

    sceau copyright

     

     

    « Le mystère de l'étang-aux-ormes. Page -27-Le mystère de l'étang-aux-ormes. Page -29- »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 7 Juin 2019 à 10:38

    Bonjour

    le mystere grossit et devient encore plus captivant avec cette histoire de bijoux fabuleux

    merci de cette passionnante histoire de famille et de ce beau roman

     

    je te souhaite un bon et beau weekend et tout plein de soleil,

    a la semaine prochaine

      • Vendredi 7 Juin 2019 à 12:41

        Bonjour Philippe,

        Je t'avais prévenu que l'histoire allait grossir en rebondissements.

        Tu voies, et ce n'est pas finit ! LOL !

        moi aussi je te souhaite un très bon week-end,

        et je te remercie pour tes passages réguliers,

        ainsi que tes commentaires sympathiques.

        Amitié, Ghis.

    2
    Jolecondor
    Dimanche 9 Juin 2019 à 18:55

    Hello Ghislaine

    Il y avait donc des bijoux, bigre que vont-ils devenir ? Je sens qu'il va y avoir de nouveaux problèmes, les choses vont se corser, hihihi

    Gros bisous

    Jo

      • Mercredi 12 Juin 2019 à 12:41

        Bonjour Jo,

        Tu n'as pas finis d'être surprit, mon ami.

        L'histoire va aller en rebondissements que je te dis pas,

        afin de laisser le suspense agir.

        Je te remercie pour tes visites régulières et très agréables pour moi.

        Je te souhaite un très bon milieu de semaine et te dis :

        " A bientôt de te lire à nouveau. "

        Ton amie Ghis.

         

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :