• Le mystère de l'étang-aux-ormes. Page -27-

    Le mystère de l'étang-aux-ormes. Page -28-

    Isabelle Réfléchit un court instant, et dit enfin :

    Grand-mère, ne vous inquiétez plus pour cacher ce trésor. Je viens de me souvenir qu’il en existe un et pas bien loin de vous. Je l’ai découvert par hasard, il y a trois ans, alors que je m’ennuyais seule dans mon coin. Il me vint soudain l’idée d’explorer les armoiries de nos ancêtres dans la sellerie avoisinant l’armurerie, et de toucher ces mêmes armoiries qui décorent la plaque de la cheminée se trouvant dans ma chambre. En caressant les sculptures pour mieux m’imprégner des contours de celles-ci, cette plaque est descendue à moitié, découvrant ainsi un espace vide. Je n'ai pas su, sur le moment, comment faire pour inverser le mécanisme, puis en touchant successivement tous les reliefs. Je finis par tomber sur celui qui actionnait le système de remontée ; mais il serait impossible d’y cacher tous ces écrins ?

    Qu’à cela ne tienne. Emporte seulement les bijoux et remets les écrins à leur place d’origine. Si la d’Argenson de malheur les découvre vides, ça la mettra encore plus en colère. D'où que je puisse être après ma mort, j’aurai peut-être l’occasion de voir sa tête fulminer de rage. Quel bonheur de contempler sa réaction ! Pense donc !  Ne pas pouvoir les mettre et se montrer avec, serait ma plus belle vengeance ! Quant à mon fils, ne pas avoir la satisfaction d'admirer les joyaux au cou de sa femme, dans ses cheveux, à ses poignets et à ses doigts serait, pour moi, la plus grande des punitions que je puisse leurs affliger à tous deux. Même après avoir quitter ce monde, pour avoir bravé mon autorité et déshonorer le nom des de Rubens, je serais satisfaite de sa déconvenue. Je sais ce qu’il ferait des bijoux qui pourraient ne pas plaire à la d’Argenson. Pour moi, vendre un seul de ces joyaux pour payer quelques factures qu’ils pourraient avoir en retard concernant le château, serait par-delà ma mort, un échec que je ne pourrais me pardonner !  Je ne le supporterais pas !

    Isabelle n’en revenait pas de voir à quel point la haine de sa grand-mère pour Édith d’Argenson soit plus forte que la sienne. Lorsque, sur les indications de son aïeule, Isabelle eut refermé le tiroir secret, Aurélie de Rubens lui dit :

    Prends ce vieux sac complètement élimé et ne ressemblant plus à grand chose : il est posé sur la commode. mets-y tout cela et arrange-toi pour que personne ne te voie retourner dans ta chambre. Il ne faut pas que plus tard, l’on puisse t’accuser de t’être approprié les bijoux. En plus d'avoir tout mis en règle aupré du notaire, voici une lettre signée de ma main qui prouvera le don que je te fais... Bien. Maintenant, va-t’en, mon enfant : je suis lasse. Sois toujours une vraie de Rubens de sang et ne te laisses jamais influencer, manipuler, croire à aux minauderies de l’intrigante pour obtenir ce qu’elle désire. Elle serait capable de changer de comportement envers toi, te choyer pour essayer de t'apprivoiser comme elle l’à fait pour ton père qui s’illusionne, encore aujourd’hui, sur cette femme, bien trop facilement. Je suis au courant de tout ce qu’il se passe au château. Je te l'ai déjà dis. Rien ne m'a échappé tout au long de ces années de solitude volontaire...

    27

    sceau copyright

     

     

    « Le mystère de l'étang-aux-ormes. Page -26-Le mystère de l'étang-aux-ormes. Page -28- »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 29 Juin à 11:05

    Bonjour

    un petit mot pour ce samedi où je continue l'exploration de ce mystere de famille et ce feuilleton interessant

     

    je te souhaite un bon weekend au frais et a l'ombre, par cette canicule si forte ces jours ci

      • Dimanche 30 Juin à 13:11

        Merci pour tes visites régulières cher Philippe.

        Cela fait bien plus d'une semaine que je ne vais plus sur le PC.

        La cause en est justement  la canicule et il fait trop chaud même chez nous.

        la clim marche du matin au soir et même la nuit : impossible de respirer !

        Bonne fin de week-end  à toi ! Ghis. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :