• Le mystère de l'étang-aux-ormes. Page -161-

     Le mystère de l'étang-aux-ormes. Page -34-

     

    Une femme aimante se devait de vivre aupré de son époux ! Trop gâtée, sa belle-fille n'acceptait pas la vie commune à la campagne : cela menait forcément son couple inexistant à la dérive et à de futures complications concernant le petit Thierry dont ils devraient, tôt ou tard, non pas se partager la garde ; mais se l’arracher... De plus, le comte devait se rendre à l'évidence que dans l’esprit de sa belle-fille, une réalité, sans doute erronée, que seule une femme à l'esprit possessif faisait jour, et la rendait jalouse de sa propre fille. Le rapprochement des deux cousins germains la dérangeait. Le comte, troublé par tous ses événements, pensa tout haut :

    Il ne nous manquait plus que cette complication !

    161

    sceau copyright  

     

    « Le mystère de l'étang-aux-ormes. Page -160-Le mystère de l'étang-aux-ormes. Page -162- »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 19 Avril à 18:31

    Bonsoir Ghislaine, merci de ton sympa passage sur mes cartes virtuelles.

    A mon tour, je tiens à te souhaiter un excellent WE pascal.

    J' admire ta dextérité d' écriture, bravo !

    gros bisous

      • Samedi 20 Avril à 12:49

        Bonjour Sellena,

        Je suis heureuse de t'apercevoir sur le blog roman!

        Tu ne peux savoir le plaisir que tu me fais ?

        C'est vrai que je ne suis pas trop présente sur les blogs,

        mais le roman prend tout mon temps.

        Je te souhaite, moi aussi, un très bon week-end pascal ! 

        Gros bisous, Ghis.

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :